dimanche 22 décembre 2013

Le Pic du Midi protégé !

Plus précisément, son ciel est dorénavant labellisé "Réserve internationale de ciel étoilé". Il était grand temps qu'une telle décision soit prise car lorsque l'on se trouve là-haut la nuit, on est étonné de voir autant de lumières alentour venant de Pau, Tarbes, la Mongie, Bagnères de Bigorre... et même de Toulouse, pourtant située très loin ! Cette réserve devrait obliger les villes à modifier un peu plus leurs éclairages de manière à ce que ces derniers éclairent le sol (et non le ciel !), ou encore à ne pas recourir trop aux leds qui ont tendance à rayonner dans des longueurs d'onde qui polluent fortement le rayonnement issu de certains objets célestes.

Pour illustrer cette nouvelle, le Point a fait appel à une de mes images montrant la coupole Charvin et les lumières des villes en arrière plan. Image prise avec un Canon 550D équipé d'un 28 mm 1.8 Canon.

Pour accéder au Point : cliquez ici.

vendredi 20 décembre 2013

Le bec dans l'eau pour le Rafale...

Notre avion ultra performant et perfectionné apparaît de plus en plus comme un cuisant échec commercial ! Cette fois, c'est le Brésil qui n'en veut pas... Un revers de plus pour un avion de chasse qui a au moins le mérite d'être spectaculaire lorsqu'il évolue dans le ciel... de la Ferté Alais :-), comme ce fut le cas avec l'image servant à illustrer le propos. Image prise avec un Canon EOS 550D équipé d'un zoom Canon 70/200 4.0 IS L + ext.x1,4.

Pour accéder au site du Point, qui publie cette nouvelle : c'est ici.

Gaia et la Voie lactée !

Le télescope spatial européen Gaia vient de partir pour l'espace. Sa mission : cartographier avec une précision inégalée environ 1 milliard d'étoiles de notre Voie lactée. Connaître avec une grande précision la distance et la position des étoiles permet notamment d'obtenir des étalons fiables pour déterminer d'autres distances dans notre galaxie et établir ainsi une cartographie 3D de notre "îlot stellaire", encore mal connu des astronomes.

Le site francetv info avait besoin d'une image montrant la Voie lactée depuis la Terre... Une image prise en 2012 sous l'excellent ciel de la Creuse à l'aide d'un Canon EOS 1DS MKIII équipé du très performant Samyang 24 mm 1.4.

Pour lire la news : cliquez ici.

lundi 9 décembre 2013

"La Française des Jeux va ressusciter la Loterie nationale"

... tout est dans le titre ! A nouveau le site francetv publie une info sur les jeux d'argent en même temps qu'une de mes images.

Cliquez sur la photo pour accéder au site de francetv...

http://www.francetvinfo.fr/societe/la-francaise-des-jeux-va-ressusciter-la-loterie-nationale_477790.html

samedi 7 décembre 2013

British Airways et le Pic du Midi !

Le site de voyages de la célèbre compagnie britannique invite à découvrir de nuit certains sites exceptionnels, français notamment. C'est le cas avec l'observatoire du Pic du Midi dans nos chères Pyrénées. Pour illustrer cette destination, le site utilise une de mes images prise avec le Canon EOS 550D à 3200 iso, équipé d'un objectif 17/40 L.

Pour accéder au site... C'est ici.

Une grille de jeu qui rapporte...

Un Français vient de gagner 15 millions d'Euros à l'Euro Millions ! Tant mieux d'autant plus que c'est mon image qui a été sélectionnée par le site francetv pour illustrer cette bonne nouvelle. Une image prise avec un Canon 550D équipé du très bon zoom Tamron 28-75 2.8.

Pour accéder au site de francetv : cliquez ici.

vendredi 29 novembre 2013

Publication au Sunday Times

La société française EDF construira t-elle de nouvelles centrales nucléaires en Grande Bretagne ? C'est la question que se pose depuis quelques semaines le site du Sunday Times qui, pour illustrer son propos, utilise mon image représentant la centrale nucléaire de Nogent sur Seine.

Cette image a été prise en pleine nuit depuis le pont situé non loin de l'entrée de la centrale. Le boîtier EOS 550D était installé sur un pied photo et était équipé d'un simple zoom 18/55 IS Canon.

Pour accéder à cette info : c'est ici.

Salon Jeunes d'Avenirs...

... les 29 et 30 novembre, les acteurs de l'emploi aident les jeunes de 16-25 ans à trouver un travail et/ou une formation adaptée. Ce salon tient place à la Grande Halle de la Villette, que j'ai photographiée il y a quelques années à l'aide d'un Canon EOS 1DS MKIII équipé du 17/40 L. Un filtre polarisant a permis de densifier le bleu du ciel.

Pour accéder à cette news : cliquez ici !

jeudi 21 novembre 2013

En couverture de La Tribune !

Le métier de photographe d'illustration est parfois très frustrant car il est souvent bien difficile de connaître, en temps réel, les publications importantes dont on est l'auteur.

Je viens ainsi de découvrir avec 8 mois de retard que j'ai fait la couverture de l'hebdomadaire La Tribune (daté du 1er mars 2013) !!! Une couverture représentant l'écusson de la marque automobile Volkswagen, pris lors du dernier Mondial de l'automobile à Paris à l'aide d'un Canon G1x.

J'ai ainsi chaque année des centaines d'images publiées pour lesquelles je n'aurai strictement aucune nouvelles !

Dur, dur...

vendredi 15 novembre 2013

Le Figaro hors-série

Je viens d'avoir une belle publication dans le hors-série du Figaro (80 H) consacré à l’œuvre de Le Nôtre. En pages 72/73, vous trouverez en effet une image des jardins de Vaux-le-Vicomte depuis le dôme du château, publiée en demi-double.

Cette image a été réalisée à l'aide d'un Canon EOS 1DS MKIII équipé d'un zoom Canon 17/40 L + filtre polarisant.

Un extrait ci-dessous (les textes sont floutés pour des raisons de reproduction).

mardi 12 novembre 2013

Aurores boréales en Islande !

De retour d'un nouveau séjour en Islande, je viens d'ouvrir un fil sur le site de Chasseur d'Images. Vous y trouverez beaucoup d'images inédites ainsi que des renseignements techniques concernant la prise de vues sur place. Pour accéder au fil : CLIQUEZ ICI.

mardi 22 octobre 2013

Vol direct Air France Brasilia - Paris

Le site internet brésilien Olhar Direto est heureux d'annoncer que la compagnie aérienne Air France ouvrira, à partir de mars 2014, une ligne directe entre Brasilia et Paris. Pour illustrer cette info, il utilise une image d'un Boeing 777 sur le point d'atterrir à Roissy Charles de Gaulle. Image prise à l'aide d'un EOS 550D équipé d'un zoom 70/200 4.0 IS L + extender x 1,4.

Pour accéder à la news : cliquez ici.

jeudi 17 octobre 2013

Mon image sélectionnée par le Nouvel Observateur !

Le site du Nouvel Obs publie 19 images "fabuleuses" d'aurores boréales ! Parmi celles-ci, une des miennes prises depuis l'Islande... Le Nouvel Observateur précise que cette image est non datée : allez, je donne l'info... Elle a été prise en janvier 2013, à l'aide d'un Canon G1x. Un souvenir mémorable car ce soir là les aurores se sont succédé durant près de 5 heures !

Pour accéder à la page en question : cliquez ici !

mardi 8 octobre 2013

The Guardian et ma fille

Il n'y a pas que les grandes stations de ski pour se faire plaisir nous explique aujourd'hui le Guardian dans un article détaillant les stations de ski européennes peu connues, mais aux avantages indéniables. Plus accessibles et moins coûteuses, elles n'en offrent pas moins des infrastructures permettant de passer des vacances d'hiver très agréables. Parmi la sélection de stations/massifs montagneux proposée, on retrouve les Vosges...

Pour illustrer ce massif français, The Guardian utilise une de mes images représentant ma fille en train de descendre en luge. Cette image a été saisie au sommet du Ballon d'Alsace, début 2012, à l'aide d'un Canon EOS 550D équipé d'un Fisheye 15 mm.

Pour accéder à l'article : cliquez ici.

mercredi 2 octobre 2013

AXA et AGIPI condamnés !

Les deux organismes financiers viennent d'être condamnés en appel pour non respect du versement du taux minimum garanti lors de la souscription de plusieurs épargnes à la fin des années 80. Un verdict fort qui peut faire jurisprudence car il suppose que de nombreux contrats de ce type, contractés et reconduits, ne peuvent pas voir leur taux de rémunération minimal varier avec le temps. Ouvrant la porte à des milliers de contestations possibles.

Pour illustrer ce propos, le site du Point utilise une de mes images réalisées à l'aide d'un Canon G10.

Pour accéder à cette info : cliquez ici.

vendredi 30 août 2013

Le Louvre cherche financement pour la "Victoire de Samothrace"

Les ailes de la célèbre sculpture représentant Niké, la déesse de la Victoire, ont besoin d'être nettoyées. Le budget nécessaire à une telle opération est estimé à 4 millions d'euros. 3 millions ont déjà été trouvés... Le reste ne devrait pas tarder grâce aux différents mécénats mis en jeu. 

L'image qui illustre cette info parue sur le site francetv n'est pas récente : je l'ai prise il y a quelques années à l'aide d'un Canon EOS 5D (donc la première version, plein format 12 mpix) équipé d'un zoom Tamron 75/300 on ne peut plus basique.

Pour accéder au site francetv : cliquez ici.

dimanche 18 août 2013

Un U.L.M. anti-Hollande s'écrase !

Quand on veut tracter une banderole anti-Hollande via un U.L.M., le mieux est d'abord d'apprendre à décoller ! Un militant anti Mariage pour tous voulait s'envoler et déployer une banderole au-dessus des plages de Vendée. Problème : il s'est écrasé juste après le décollage (heureusement il n'a rien) !!!???

Le site du Point recherchait une image pour illustrer cette news. Image prise il y a quelques semaines depuis une plage de Normandie à l'aide d'un Canon G1x.

Pour accéder à la page : c'est ici.

samedi 17 août 2013

TEST : ASTRO-Professional ED APO 66 mm CARBONE

J'ai eu la chance de pouvoir tester ce tube optique particulièrement performant et compact. Initialement conçu pour les observations astronomiques, il se révèle tout aussi performant pour l'observation terrestre et pour la photographie animalière...


Présentation : le tube optique est présenté dans une jolie et efficace mallette en aluminium. Il est livré avec des porte-oculaire standardisés 31,75 mm et 50,8 mm. Il est léger puisqu'il ne pèse que 1,7 kg. La construction carbone n'appelle aucune critique : la finition est belle, les pièces parfaitement usinées et assemblées. Le prix de ce tube est extrêmement bas (459 €) eu égard à sa construction carbone présentant un excellent compromis légèreté/rigidité.


Caractéristiques optiques : l'objectif qui compose l'instrument est un doublet apochromatique de 66 mm de diamètre (focale 400 mm ; rapport F/D 6) intégrant une lentille en verre à faible dispersion (ED). Ce verre de qualité permet de réduire, voire d'éliminer, les aberrations chromatiques (franges colorées) visibles sur des sujets présentant des contrastes assez élevés. Il permet aussi d'améliorer sensiblement l'impression de piqué visuel des images et assure, en théorie, l'accès au pouvoir séparateur théorique de l'instrument. Notez sur l'image ci-dessous l'excellente transparence de l'objectif.


Caractéristiques mécaniques : outre le tube mélangeant carbone et métal, l'ASTRO-Pro 66 utilise un pare-buée rétractable très pratique puisqu'il permet de gagner de précieux cm lors des stockage et transports (le tube mesure moins de 29 cm de long). Le porte-oculaire est de type microfocuser, avec deux molettes de mise au point. La première permet d'obtenir le point à vitesse normale ; la seconde avec une démultiplication de 1:10. Ce porte-oculaire, qui peut donc être utilisé d'emblée au coulant de 31,75 ou 50,8 mm, est rotatif sur 360° (avec anneau pour doser la douceur de rotation), facilitant les observations et les cadrages photo en fonction des positions de pointage. Signalons aussi la présence d'une patte de fixation faisant office de queue d'aronde standard (pour fixation sur les montures du commerce, trépieds photo et monopode).


Utilisation sur le terrain : avec un gabarit aussi petit, l'utilisation de la carbone 66 est un vrai régal ! Installation rapide, mise en température facile, etc., sont ainsi au programme. J'ai pu l'utiliser sur une monture équatoriale classique, sur un pied photo et même sur un monopode dans le cas de prises de vues terrestres. Le porte-oculaire ne présente aucun shifting. L'emploi d'un renvoi coudé géant 50,8 mm n'entraîne aucune incompatiblité à condition d'utiliser des oculaires 50,8 mm de longue focale (le montage renvoi coudé géant + oculaire 31,75 mm de longue focale peut interdire la mise au point à l'infini en raison d'un manque de tirage avant).
L'absence de chercheur n'est pas un problème. Avec une focale de 400 mm, le champ résultant obtenu avec un oculaire de longue focale est suffisant pour trouver facilement les objets dans le ciel.

En photographie : adaptateurs photo foyer ou par projection, l'ED 66 offre le choix des armes. Il est possible d'adapter un boîtier photo reflex en fixant soit un adaptateur T Celestron ou Meade une fois le porte-oculaire 31,75 mm retiré ; ou bien un adaptateur 50,8 mm directement dans le porte-oculaire de même diamètre livré avec l'instrument. Ce dernier a le mérite de supprimer tout risque de vignetage, y compris en photographie terrestre avec un reflex 24x36.

Sur le ciel, les photographies obtenues ne montrent quasiment aucune trace de chromatisme. Elles présentent toutefois une classique détérioration dans l'aspect des étoiles au fur et à mesure que l'on s'éloigne du centre de l'axe optique (phénomène de coma). Un correcteur est prévu pour cette lunette (non disponible au moment de ce test) dont le prix de vente devrait se situer aux alentours de 100 €

En photo terrestre, il est nécessaire de compléter la lunette avec un tube-allonge de 50 mm afin d'obtenir la mise au point de 4 m environ jusqu'à l'infini. Toujours en terrestre, les résultats obtenus sont bluffants : même si la courbure de champ est sensible (la périphérie de l'image est moins nette que le centre... non gênant sur un sujet situé à proximité, le reste de l'image étant noyé dans la faible profondeur de champ), le piqué général fourni est excellent !

Regardez, ci-dessous, une image test réalisée dans un parc zoologique. J'étais à une quinzaine de mètres d'un guépard : à gauche, l'image de base ; à droite le crop 100 % sur l'oeil du félin. De quoi rivaliser avec des téléobjectifs haut de gamme vendus 8 à 10 fois plus chers !


Les tests sur le ciel : l'ASTRO-Professional 66 est une vraie lunette apochromatique ! C'est-à-dire qu'elle fournit des images piquées et sans chromatisme. Contraste et résolution sont au rendez-vous... La Lune renvoie des images superbes de sa surface jusqu'à plus de 200x de grossissement. Sur Jupiter, les bandes équatoriales sont assez sombres et de nombreux détails sont accessibles (irrégularités, Grande Tache Rouge, ovales, etc.).

En ciel profond, les images sont une nouvelle fois fines et contrastées. Malgré le diamètre de 66 mm, à priori assez faible, de nombreux objets du ciel profond (amas d'étoiles et nébuleuses notamment) sont accessibles. La possibilité d'utiliser des oculaires au coulant de 50,8 mm ajoute d'ailleurs un plus évident... J'ai ainsi utilisé l'oculaire ASTRO-Professional 28 mm UWA (82 degrés de champ) avec cette lunette : avec un champ résultant de près de 6 degrés et une pupille de sortie de 4,7 mm, des objets aussi étendus que les Dentelles du Cygne ou des zones immenses de la Voie lactée sont accessibles.

Les tests informatisés : j'ai utilisé le logiciel WinRoddier pour tester la lunette. Son principe est de définir de façon précise et automatique la qualité d'une optique à partir des plages intra et extrafocale fournies par l'instrument. La méthodologie employée est bien entendu rigoureuse et a été contrôlée avec le plus grand soin. Voici les résultats obtenus...

Ci-dessous à gauche : le signal apparaît particulièrement régulier, témoignant d'une optique réalisée avec soin, sans irrégularités notables dans le polissage des lentilles composant l'objectif. Ci-dessous à droite : le front d'onde reconstitué permet de mettre en évidence les écarts (défauts) optiques mesurés.


Les résultats sont les suivants : lambda/4,1 PTV (plus grand écart mesuré) - lambda/35,6 RMS (écart moyen mesuré) - rapport de Strehl 0,97 (rapport entre le signal mesuré et le signal théorique fourni par une optique parfaite de même diamètre... il doit donc être le plus proche possible de 1).

Conclusion : associés à une excellente correction du chromatisme, ces résultats témoignent de performances élevées permettant à la lunette d'atteindre sans difficulté son pouvoir séparateur théorique. Le rapport de Strehl de 0,97, notamment, place l'ASTRO-Professional 66 Carbone dans le peloton de tête des lunettes hautes performances apochromatiques. 

vendredi 16 août 2013

Quand les riverains éblouissent les pilotes d'avion

Assez rare ce fait divers raconté par le site francetv : un père et sa fille sont soupçonnés d'avoir volontairement ébloui des pilotes de voltige aérienne en représailles au bruit des moteurs au dessus de l'aérodrome ! Pour ce faire, ils auraient disposé des miroirs dans leur jardin...

Un tel fait divers méritait une bonne image d'acrobatie aérienne : francetv a donc choisi une image faite en 2012 depuis Mouroux (77) durant un fameux meeting aérien. Image prise à l'aide d'un Canon EOS 550D équipé d'un zoom Canon 70/200 4.0 IS L + extendeur x 1,4.

Pour accéder à cette news : cliquez ici.

samedi 10 août 2013

Une image qui fait le tour des USA !

Il arrive parfois qu'une image rencontre un succès exceptionnel auprès de la presse et des sites internet. C'est le cas pour l'image ci-dessous qui me représente avec l'un de mes fils, sur le point d'observer une spectaculaire Voie lactée.

Cette fois, il s'agit du site usaweekend.com qui s'en empare pour annoncer les étoiles filantes Perséides (visibles dans de bonnes conditions du 11 au 13 août). Du coup, elle est reprise sur de nombreux sites connexes américains. On la trouve par exemple sur dailyrecord.com, freep.com, news.cincinnati.com, indystar.com, ou encore app.com !

Pour accéder à la page usaweekend : cliquez ici !

vendredi 26 juillet 2013

Jolie couv !

J'ai le plaisir de vous annoncer que je fais la couverture de l'ouvrage "Automne", troisième opus de la saga policière suédoise de Mons Kallentoft. Si, au moment de photographier ces beaux champignons en forêt près de chez moi, j'avais su qu'ils feraient la couverture d'un policier de renom, et bien... J'aurais déclenché avec encore plus de plaisir... :-)

mercredi 24 juillet 2013

EDF et les augmentations !

Les consommateurs que nous sommes ne se font pas d'illusions : les tarifs de l'électricité - et de l'énergie en général - ne feront qu'augmenter. Nous consommons en effet de plus en plus une énergie qui se raréfie au fil des décennies.

Le site francetv peut toujours tenter d'expliquer le pourquoi du comment des augmentations à répétition des tarifs, rien n'y fait et rien n'y fera. Une chose est sûre, en tout cas, pour illustrer ce thème rien de mieux qu'une bonne vieille facture EDF présentée avec une calculatrice et quelques pièces de monnaie. Image réalisée en studio à l'aide d'un Canon EOS 550D équipé d'un Tamron 28/75 2.8 + bague macro.

Pour accéder au lien : c'est ici.

mercredi 10 juillet 2013

7014 images !

Ça y est, je viens (déjà) de passer le cap des 7 000 images en vente en agence. Un excellent résultat qui vient du fait que j'ai cumulé depuis le début de l'année plusieurs séjours à l'étranger et en France : Islande, Rome, Toulouse, Albi, Pic du Midi, etc. Des séjours, avec une météo favorable, qui ont favorisé la prise de nombreuses vues.

Pour accéder à mes images : cliquez ici.

samedi 6 juillet 2013

The Guardian et le cyclisme...

The Guardian profite du Tour de France pour présenter quelques sites français où il fait bon faire du vélo. Parmi ceux-ci, le célèbre Mont Ventoux. Pour trouver un hébergement sur place, un lien renvoie vers la Résidence Malaucène.

L'image qui illustre le propos a été prise à quelques encablures du sommet du Ventoux. Je m'étais posté en sortie de virage afin de photographier les quelques courageux (et courageuses) qui arrivaient. Image prise au DS MKIII équipé du 17/40 L.

Pour accéder à The Guardian : cliquez ici.

lundi 1 juillet 2013

En reportage au Pic du Midi

Je suis actuellement à l'observatoire du Pic du Midi pour une durée de 9 jours afin de photographier le site de jour comme de nuit.

Je viens d'ouvrir un fil sur le site de Chasseur d'Images présentant les images les plus intéressantes.

C'est à suivre en cliquant sur l'image ci-dessous...

samedi 8 juin 2013

Une nouvelle couverture !

Bonne nouvelle puisqu'une de mes images fait la couverture d'un ouvrage édité chez Mon Petit Editeur. Il s'agit de "Expatriées", racontant le parcours de cinq femmes à différents stades de leur vie, qui se croisent au détour d'une expatriation. Récits réalisés sous la direction de Sandrine Aragon.

Cette image a été prise il y a quelques années à l'aide d'un Canon EOS 5D équipé d'un zoom 100/400 Canon.

Plus d'infos sur ce livre : cliquez ici.

samedi 1 juin 2013

"Bombasses" et "kékés" entrent dans le dictionnaire !

Le Petit Robert 2014 sort dans quelques jours ; aussi le site suisse rts.ch présente les quelques nouveaux mots de la langue française qui y seront présentés. Comme toujours, il a fallu aux rédacteurs trouver une illustration qui correspond bien à ce sujet d'actualité... Une image d'un gros plan sur le mot dictionnaire justement, présent dans un dictionnaire de 2012, et photographiée à l'aide d'un Canon EOS 550D + Tamron 28/75 2.8 + bague macro.

Lien vers cette info : cliquez ici.

vendredi 24 mai 2013

Repérées sur le web...

Beaucoup de mes images viennent d'être repérées sur le web par les moteurs de recherche. Voici les principales...

On commence par un site tchèque qui présente les 10 plus beaux sites naturels du monde. Parmi ceux-ci, l'incontournable Dead Vlei dans le désert du Namib, en Namibie. Image réalisée au DS MKIII + 17/40 L + polarisant.

Lien : cliquez ici.


Les éditions anglo-saxonnes Dorling Kingsley utilisent mon image du Pic du Midi pour illustrer leur dernier guide de voyage sur le sud-ouest de la France. Image réalisée au DS MKIII + 28/75 2.8 Tamron + polarisant.


Le site du Point illustre son sujet concernant la fonte de la banquise par une de mes dernières images réalisées en Islande à l'aide d'un Canon G1x.

Lien : cliquez ici.


La rubrique culturebox de francetv traite d'un sujet très intéressant : le château des Ducs de Bretagne à Nantes, avec une image prise il y a un an environ avec le DS MKIII sur lequel était monté un 17/40 L. Le temps à Nantes était très médiocre, d'où un traitement HDR appliqué à l'image afin de lui donner un aspect particulier.

Lien : cliquez ici.


Sur le site de francetv toujours, la confirmation par l'Unedic que le chômage va continuer sa progression en 2013 et 2014. L'image qui illustre cette annonce a été faite avec un Canon EOS 550D + 28/75 2.8 Tamron + bague allonge macro.

Lien : cliquez ici.


Des sources très éclectiques qui témoignent de l'intérêt de photographier tout types de sujets...

mercredi 15 mai 2013

Chômage et Code du Travail

L'émission Mots croisés, diffusée il y a quelques jours sur France 2, était l'occasion de faire le point sur la lutte contre le chômage. Le site de la chaîne avait alors utilisé mon image pour illustrer et présenter l'émission.
Cette image est un gros plan sur le Code du Travail, photographié à l'aide d'un Canon EOS 550D équipé du zoom Tamron 28/75 2.8 avec tube allonge macro.

Pour accéder à la page de France 2, et éventuellement voir le replay de l'émission : cliquez ici.

vendredi 26 avril 2013

Eclipse partielle de lune du 25 avril 2013 !

Le temps est tellement mauvais depuis des mois que les astronomes amateurs en oublient presque de regarder s'il y a des choses à photographier dans le ciel !
Hier soir, mon regard est attiré par la pleine lune en train de se lever. De suite, je remarque qu'il lui manque un bout... Je me souviens alors qu'il y avait une éclipse très partielle de lune ce jeudi, visible vers 22h00.

Je vous propose une image faite un peu dans la précipitation.

Paramètres :
- Canon EOS 550D + 70/200 4.0 IS L + doubleur Canon + ext. x1.4 Canon.
- 800 iso / F/11 / 320è s
- trépied photo + IS
- map via liveview

L'éclipse était donc très light (1% !). Mais on voyait tout de même très nettement la partie supérieure gauche assombrie par l'ombre et surtout par la pénombre.

mardi 23 avril 2013

Ça rapporte l'Euro Millions...

... notamment au photographe qui pense à photographier une grille de jeu en studio, pour les besoins de la presse papier et d'Internet. C'est le cas par exemple pour le site francetv qui nous parle de la gagnante des 26 millions d'euros qui va aider la Croix Rouge.

Cette image toute simple a été réalisée en studio à l'aide d'un Canon EOS 550D équipé du zoom Tamron 28-75 2.8 et d'une bague allonge 12 mm.

Pour accéder aux infos : cliquez ici.

vendredi 12 avril 2013

Partir en Islande en hiver

Cela faisait de nombreuses années que je souhaitais découvrir l'Islande en hiver (pour bénéficier de nuits suffisamment longues), notamment pour observer et photographier les aurores boréales. Je suis donc parti avec un ami en janvier dernier durant deux semaines, dans le but de voir ces phénomènes lumineux exceptionnels mais aussi de découvrir cette île de l'Atlantique nord. 

Afin de préparer mon séjour, je me suis mis en quête d'informations sur le climat, le budget à prévoir, la location d'un véhicule, le logement sur place, les pièges à éviter, etc. Or, je me suis vite rendu compte que les conseils et avis donnés à travers les sites web et autres guides pratiques correspondaient essentiellement aux périodes classiques de visites de l'île, lorsque les conditions climatiques et de luminosité sont les plus favorables. En gros : de mai à septembre inclus ; et que les informations concernant les autres périodes, notamment pour l'hiver, étaient rares et souvent imprécises. 


Le présent article vise donc à combler – humblement et synthétiquement – ce manque, à travers mon vécu durant ces deux semaines. J'en profiterai aussi pour vous exposer dans les grandes lignes les avantages et les inconvénients de la période hivernale, et pour vous donner quelques conseils pratiques. J'espère aussi que les images qui agrémentent cet article vous donneront envie de franchir vous aussi le pas...


Quels sont les avantages de la période hivernale ?


Les tarifs des billets d'avion sont très bas !
Nous sommes partis en janvier 2013 via un vol classique Paris/Reykjavik sur la compagnie nationale Icelandair. Le billet A/R nous a coûté 320 € par personne ! Difficile de faire plus attractif surtout lorsque l'on connaît les prix habituellement pratiqués à partir du mois d'avril sur cette même destination.

 
Les tarifs des logements sont bas et leur taux de remplissage faible !
En janvier, nous sommes là-bas en très basse saison touristique... Auparavant, les hôteliers avaient visiblement tendance à fermer du fait de l'absence de touristes. Les choses changent pour le bonheur des « hors saisonniers » : durant deux semaines, nous avons sillonné l'île des fjords du nord-ouest à la côte est, en privilégiant systématiquement les chambres d'hôtes (chambres avec généralement 4 lits, cuisine, salle de bain et WC communs). A quelques exceptions, celles-ci demeurent ouvertes même si personne ne vient y séjourner. Ainsi, il nous est arrivé à plusieurs reprises de venir frapper à leur porte et négocier très facilement 1 ou 2 nuits à des tarifs extrêmement attractifs (entre 10 et 15 € par nuit et par personne). Les chambres d'hôtes islandaises sont très propres et d'autant plus spacieuses qu'il n'y a alors que vous : nous avons par exemple eu la chance de nous partager une immense chambre d'hôtes comprenant 30 chambres et un réfectoire pour 300 personnes, à quelques km des geysers de Geysir, un site pourtant ô combien touristique !


Il y a peu de touristes !
Pour certains voyageurs, ce critère l'emporte sur tous les autres... En janvier, les cars de touristes se font rares. Du coup, il devient possible de profiter pleinement des sites les plus spectaculaires, de prendre le temps de les admirer et de les photographier.

 
Les nuits sont longues !
Point positif pour certains (pour observer les aurores boréales), et point négatif pour d'autres (cela laisse moins de temps pour admirer certains paysages). Il faut être allé en Islande pour comprendre les conditions de luminosité locales... En janvier, les premières lueurs de l'aube apparaissent vers 7h00 du matin. On assiste ensuite à une montée progressive de la luminosité jusqu'au lever du soleil vers 11h00. Durant cette période, et si le ciel est suffisamment dégagé, l'aube est spectaculaire et offre matière à de belles observations et photographies des sites. Le Soleil est visible à quelques degrés de l'horizon durant les heures qui suivent, à l'instar d'un coucher de soleil qui durerait étonnement longtemps. Cette période offre aussi de très belles lumières rasantes typiques. A partir de 16h00, le coucher est proche et le crépuscule qui s'ensuit perdure jusque vers 19h30 environ. Après ? C'est la nuit jusqu'à 7h00 le lendemain matin. 


Les inconvénients de la période hivernale


Les journées sont courtes !
Il est clair que si votre priorité est la découverte diurne de l'Islande, les 4 ou 5 heures de vraie luminosité par jour risquent de vous frustrer considérablement !

 
Le climat est rude !
Certes, la période estivale ne garantit pas forcément du très beau temps mais il faut reconnaître que la période hivernale impose quelques contraintes. Durant les deux semaines sur place, nous avons ainsi joué à cache cache avec le beau temps. Les températures minimales rencontrées n'étaient jamais inférieures à -3 ou -4 degrés (uniquement durant la nuit). En journée, les températures moyennes étaient de l'ordre de 5 degrés. Il a plu assez souvent. Nous avons toutefois pu cumuler environ 5 jours de beau temps. La neige n'a quasiment jamais été présente !? Une surprise pour nous qui nous attendions à nous retrouver systématiquement dans des paysages tout blancs. Elle est tombée en fait le jour de notre arrivée et la veille de notre retour. En revanche, c'est du côté du vent que nous avons été les plus pénalisés : souvent continu, il souffle parfois fort (jusqu'à 80 km/h). C'est fort désagréable pour les visites comme pour les prises de vues.
Pour nous jouer de ces conditions climatiques, nous avons profité des précieuses prévisions météo fournies par le site web : http://en.vedur.is/. Ce site est une vraie merveille car il est précis et permet de gérer heure par heure ses déplacements en fonction de la couverture nuageuse, des pluies ou neiges annoncées. Pour se connecter au web, il faut bien évidemment venir avec un ordinateur portable, un notebook, une tablette, un smartphone, etc., et rechercher les bornes Wifi, heureusement courantes sur l'île (stations essence, restaurants, cafés, chambres d'hôtes, etc.).


Conseils pratiques


En fonction des points positifs et négatifs que j'ai constatés à cette période, voici une synthèse des conseils que je ferais à tout voyageur intéressé :

1 – A votre arrivée en Islande et à la veille du retour, prenez une chambre dans l'un des petits hôtels situés dans le centre historique de Reykjavik (comptez 30 € par personne environ, avec petit déjeuner inclus). La réservation peut se faire via le site web booking.com qui est sérieux et très pratique.
2 – Amenez votre sac de couchage et privilégiez ensuite systématiquement les chambres d'hôtes proposant une prestation lit avec sac de couchage (sleeping bag) : vous ne paierez pas cher la nuitée !
3 – Louez une voiture classique, qui sera à cette période de l'année équipée de pneus neige. Les routes principales et secondaires sont souvent dégagées et parfaitement praticables avec ce type de véhicule. Il a de plus le gros mérite d'être nettement moins coûteux à la location et moins vorace en carburant qu'un 4x4.
4 – Établissez votre planning de route au jour le jour, en fonction de la météo. Pour cela, votre « outil internet » sera très utile dès que vous vous arrêterez pour faire une pause dans une station service ou dans un restaurant. Cela suppose donc d'accepter de faire des heures de route pour trouver le beau temps...
5 – Faites des courses dans les supermarchés que vous trouvez sur la route. En chambres d'hôtes, on fait son repas... Les prix des denrées alimentaires sur place ne sont pas excessifs et on trouve tout le nécessaire pour se faire plaisir.

 
Côté vêtements...
Ce n'est donc pas spécialement le froid qui pose problème en Islande en hiver. A moins que vous passiez systématiquement les longues nuits à guetter l'apparition des aurores boréales, la priorité vestimentaire se situe plutôt du côté de la pluie et du vent : les vêtements coupe-vent et chaussures doivent être impérativement étanches, car visiter certains sites dans des conditions climatiques difficiles est malheureusement quasi inévitable durant le séjour. L'anorak doit aussi posséder une capuche efficace. Il convient enfin de ne pas oublier une bonne paire de gants type « gants polaires ».


Côté matériel photographique
Tout type de matériel, du compact au reflex performant avec son zoom, peut suffire. En revanche, si vous souhaitez faire des photos des aurores boréales, le reflex (avec sa télécommande) et un solide pied photo s'imposent. Les focales à privilégier vont du grand angle (24 mm par exemple) au court téléobjectif (120 mm par exemple). En Islande, peu de sujets nécessitent en effet le recours à des longues focales : les animaux sont rares et les détails géologiques et/ou paysagers correspondent généralement à des montagnes, glaciers, volcans ou chutes d'eau aux dimensions conséquentes.


Autres accessoires indispensables ou non
Le couteau suisse (à mettre en soute durant le vol) permet de casser la croûte sur site. Le GPS est utile pour retrouver son chemin, surtout si vous aimez crapahuter pour aller voir de plus près certains sites (je pense aux glaciers notamment). Les chaufferettes (à glisser dans ses chaussures) sont utiles pour ceux qui décident de passer des nuits à guetter les aurores boréales. En revanche, les lingettes et autres papiers toilettes ne s'avèrent pas vraiment indispensables : le coût modique des chambres d'hôtes et des douches dans certaines stations services permet de se laver facilement ; tandis que les WC sont monnaie courante dans la plupart des sites touristiques (y compris dans des endroits aussi inattendus que certaines chutes d'eau reculées).


Côté budget
Pour deux semaines sur la base de deux personnes en janvier, notre budget total incluant les vols A/R, la location de la voiture, les frais d'essence, les hôtels, chambres d'hôtes, et les repas s'est établi aux alentours de 1 500 € par personne. Les achats et consommations sur place étaient la plupart du temps réglés par carte bleue. On peut aussi facilement tirer des espèces aux guichets de banques présents dans les diverses villes traversées.
Nous n'avons pas eu le sentiment que le coût de la vie était si élevé en Islande !? Peut-être est ce du à la période choisie pour notre séjour, à un taux de change favorable, ou encore au fait que nous avons su éviter les dépenses les plus importantes liées aux hôtels et à certains restaurants notamment...


Complément au présent article (ajouté le 28 janvier 2013). 


J'ai effectué un autre séjour en Islande afin de photographier notamment les aurores boréales, cette fois durant la période de la Toussaint. J'ai ouvert un fil sur le site de Chasseur d'Images, fil qui a rencontré un beau succès... Vous retrouverez donc de nouvelles images et surtout de nouveaux conseils en fonction des interventions de chacun en cliquant ici !